Une des images du brevet déposé par Apple pour ces futurs écrans souples

Apple dépose un brevet d’écran souple et interactif

L’écran de l’appareil souple brevetée par Apple déclenche des événements de données par pliage. Rien que ca. Apple à bien déposé un brevet décrivant un écran d’appareil un peu spécial pour la marque à la pomme, un écran souple interactif qui utilise des capteurs intégrés pour détecter les virages ou les mouvements du panneau, ce qui déclenche une demande du serveur de contenus multimédia.

Tel que publié par l’office des brevets et des marques US, le brevet américain n°8.855.727 d’Apple pour un « dispositif électronique portable avec un écran flexible adaptatif sensible » décrit un panneau de dispositif interactif unique capable de déclencher diverses tâches du système, pouvant même interagir avec des médias tels que par exemple les messages MMS.

Bien que le document se réfère constamment à un « appareil informatique portable » comme un « périodique numérique » ou encore un « dispositif publicitaire », les revendications du brevet indiquent spécifiquement que les méthodes dans lesquelles le système serait déployé n’est autre qu’un téléphone mobile.

Une des images du brevet déposé par Apple pour ces futurs écrans souples

Une des images du brevet déposé par Apple pour ces futurs écrans souples

Seul une description physique généralisée est offert, mais l’invention se démarque par le fait que l’appareil pourra héberger un ou plusieurs écrans souples fixés de manière opérationnelle aux composants matériels tels que les cartes réseau, les capteurs et plus encore.

En outre, les écrans pourront, selon le brevet avidement, « rouler » dans un boîtier spécialisé rectangulaire ou cylindrique pour améliorer le transport de l’appareil. Les capacités publicitaire de l’appareil conférée par le brevet n’est autre qu’un mode de réalisation qui permet la fixation à un lampadaire ou une autre structure publique très visible.

Dans un autre mode de réalisation, le dispositif peut arborer un écran secondaire ou un écran OLED à utiliser lors de l’affichage flexible.

Comme mentionné ci-dessus, le dispositif mobile est capable de demander et d’afficher le contenu multimédia à partir d’un serveur statique. Dans certains cas, un événement de déclenchement demande des données à partir dudit serveur vers l’appareil via Air ou via la messagerie MMS.

Avec ces déclencheurs programmés, les utilisateurs peuvent également invoquer une demande par cintrage, pliage ou en modifiant la forme de l’écran flexible. Dans les cas où l’affichage se plie ou se courbe, les données entrantes peuvent être redimensionnées ou modifiées pour s’adapter à la nouvelle forme.

Alternativement, une application s’exécutant sur un ordinateur personnel, comme un navigateur Web, peut invoquer une poussée par MMS grâce à l’interaction de l’utilisateur. Dans certains modes de réalisation, seulement un contenu spécifique pour la messagerie MMS sera étiqueté pour la transmission, tandis que d’autres techniques enverront des pages entières ou des documents entiers.

Actuellement, la propriété d’affichage flexible est encadrée par le seul brevet HJL attribué à Apple, mais la petite entreprise possède de nombreuses inventions pour les systèmes GPS d’intérieur surnommé inGPS. HJL est toujours répertorié comme étant une société active en Pennsylvanie.

Affaire à suivre.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *