Smartphones pliables: les nouveautés attendues pour 2019

On en parle depuis plusieurs années et cette année est la bonne ! 2019 annonce la sortie des premiers smartphones avec écrans pliables. C’est au CES 2019, qui s’est déroulé du 8 au 11 janvier 2019 dernier, que l’on a pu tester le premier smartphone pliable au monde. C’est le fabricant chinois Royole qui signe son modèle baptisé FlexPai. L’appareil se présente sous un format tablette qui peut se plier à 180° pour se transformer en smartphone. On le doit à son écran flexible et AMOLED qui est une avancée technologique de grande ampleur.

Le smartphone pliable est certainement l’innovation 2019 la plus spectaculaire dans le secteur du smartphone. Il est l’aboutissement de longues années de recherches et développements pour les fabricants de smartphones.

Un smartphone pliable, c’est quoi ?

Comment définir un smartphone pliable ? Qu’est-ce qui le distingue d’un smartphone classique ? Les réponses nous viennent de Mathieu, fondateur du site web référence du smartphone pliable. Depuis la sortie de l’iPhone EDGE de Apple en 2007, les smartphones n’ont cessé de devenir toujours plus performants avec des écrans tactiles toujours plus grands. La taille des écrans de smartphone a augmenté de plus de 1 pouce, passant de 4,7 à 5,8 pouces en une décennie. L’augmentation des tailles d’écrans répond notamment aux besoins des utilisateurs qui veulent toujours plus de surface tactile sur des téléphones toujours plus compacts pour améliorer leur expérience multimédia et, ou optimiser leur productivité.

C’est certainement dans ces besoins, cités au-dessus, que le smartphone pliable a été désigné pour offrir une expérience utilisateur optimale avec un écran qui se plie et se déplie pour pouvoir passer d’un format smartphone au format tablette, en un pli. Cette particularité repose sur une innovation technologique qu’est l’écran OLED et AMOLED (Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode). Ce type d’écran associe les principes du contrôle individuel des pixels et l’élimination du rétroéclairage, à contrario des smartphones classiques qui sont construits en LCD, avec écran en verre. C’est donc, grâce à cette technologie OLED, que les écrans des smartphones pliables sont plus fins, plus souples et donc plus flexibles. Ils sont aussi plus lumineux, plus contrastés et moins fragiles, ce qui justifie un prix élevé.

Quelles différences entre un écran OLED et LCD ?

Nous pouvons distinguer deux familles d’écrans : les écrans LCD et les écrans OLED. De ces deux familles découlent des variantes qui sont fondamentalement construites sur l’une ou l’autre technologie.

L’écran LCD est un écran à cristaux liquides qui fonctionne sous un système de rétroéclairage. En effet, cet écran s’allume grâce à une source de lumière intégrée, émise par l’arrière pour une haute qualité d’image. Cette technique oblige les pixels à être contrôlés par zones, ce qui réduit drastiquement le ratio de contraste naturel et limite nettement l’angle de vision. Pour fonctionner, le LCD est placé dans deux couches de verre et de matériaux polarisants, ainsi l’écran est rigide, fragile et épais.

L’écran OLED fonctionne sans système de rétroéclairage. Il fabrique lui-même sa propre lumière ce qui offre à première vue une épaisseur d’écran très fine, allant jusqu’à 2 millimètres d’épaisseur. En produisant sa propre image, l’écran OLED a un haut ratio de contraste pour une définition de 1 million de pixels sur 1. En d’autres termes, l’image rendue est de très haute qualité et offre un plus grand angle de vision. L’OLED à la particularité de rendre les écrans moins fragiles mais leur mise en place reste onéreuse.

Notez que c’est le fabricant d’électronique LG qui est à ce jour le seul fabricant de dalle OLED au monde. Il a déjà prouvé ce concept avec son smartphone LG G Flex et ses concurrents auront besoin de ses compétences pour produire leur modèle, encore en développement pour certains.

Smartphone pliable : certains modèles déjà révélés

Depuis des années, de nombreux brevets ont été déposés par les fabricants de smartphones dont Apple, Samsung, Motorola, Xiaomi ou encore Energizer. Les marques savent que la vraie valeur ajoutée d’un smartphone repose sur des écrans plus grands et plus fonctionnels. Alors que les recherches et développements ont amené les marques à créer des écrans plus souples et flexibles pour leurs modèles de téléphones, certains ont eu une vision, celle de faire cohabiter plusieurs écrans sur un même appareil. Comment proposer un écran ergonomique, design et compact à ses utilisateurs ?

Découvrons certaines techniques apportées à travers la présentation de 4 smartphones pliables qui devraient sortir cette année, selon les explications de Mathieu.

FlexPai de Royole : le premier smartphone pliable au monde

Royole est le premier fabricant à avoir sorti un smartphone pliable qu’il a présenté ce début d’année au CES. Le FlexPai se présente sous forme d’un écran de tablette de 7,8 pouces en diagonale. Il peut se plier à 180° grâce un système de charnière amovible, situé au milieu sur l’arrière de l’écran. Une fois plié, le FlexPai s’utilise comme un smartphone classique avec une surface tactile qui s’utilise recto et verso. Il tourne sous une version arrangée d’Android. Toutefois l’appareil reste assez volumineux et son poids atteint les 320 grammes. Le FlexPai est déjà en vente sur le site du fabricant chinois mais uniquement en version développeur. Le prix s’affiche à partir de 1 388 € selon la capacité de stockage et n’est compatible qu’avec China Telecom.

Galaxy F de Samsung : un téléphone avec deux écrans indépendants

Cela fait depuis 2011 que Samsung tease sur la sortie d’un écran flexible et ce n’est que récemment, en novembre 2018, lors de la Samsung’s developer conference, que le géant coréen a dévoilé un prototype avec son écran pliable qu’est l’Infinity Flex Display. Il se présente comme un smartphone classique avec un écran de 4,6 pouces ou « Cover Display ». Pour le transformer au format tablette, ou « Main Display », le téléphone s’ouvre de l’intérieur comme un livre.

Smartphone avec écran pliable Samsung F

Smartphone pliable Samsung F

Lors de l’ouverture, l’écran intérieur s’allume et offre une surface tactile de 7,6 pouces. Une fois déplié, l’appareil se retrouve avec un écran de smartphone d’un côté et d’un écran de tablette de l’autre, soit deux écrans indépendants. Ce système laisse supposer qu’un système de charnière interne permet de plier et déplier le mobile. Ce smartphone tourne sous le système One U et sera compatible à la 5 G, pour les clients coréens dans un premier temps. Le téléphone devrait sortir à la fin du mois de février sous le nom de Galaxy F ou Galaxy Fold et pourrait coûter environ 2000 euros.

Mix Flex de Xiaomi : un écran qui se plie en trois

Dans une récente vidéo, le cofondateur de Xiaomi, Lin Bin, a révélé sur son compte Weibo une vidéo le mettant en scène avec le prototype du prochain smartphone pliable de la marque. On le voit évoluer sur un écran de tablette quand, en une fraction de seconde, il replie les rabats extérieurs de l’écran pour les plaquer à l’arrière. Xiaomi présente au monde un système de pli en trois parties. Une prouesse technologique unique et très impressionnante. Le MIX Flex, nom provisoire, devrait certainement voir le jour cette année et se positionner sur une stratégie de prix très agressive comme l’a toujours fait la marque.

RAZR V4 de Motorola : l’outsider

Le géant américain renaît de ses cendres en annonçant officiellement sa course dans la fabrication de smartphones pliables. D’après des brevets révélés et un article sur le Wall Street Journal qui le confirme, Motorola est sur le point de sortir son premier smartphone à écran pliable. Sur les plans révélés, le Motorola serait prototypé sur une nouvelle version du légendaire RAZR, car le design est très ressemblant.

Ces exemples probants nous montrent deux choses : l’avancée technologique inouïe des fabricants de smartphones et les nouvelles habitudes qui nous attendent.

1 réponse
  1. Lisa
    Lisa dit :

    Bonjour,
    je lis votre article très intéressant. Mais es-ce vraiment le futur ? J’ai l’impression que le fait de plier et déplier continuellement le smartphone aura des conséquences techniques et économiques notamment en terme de réparation et accessoires.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *