Samsung brevète une tablette qui se plie en trois et se transforme en smartphone !

La division mobile de Samsung semble décidément très active ces derniers temps. La firme coréenne, réputée pour son expertise en terme de technologie flexible, a déposé un énième brevet. Cette fois, le document décrit une tablette qui peut se plier en trois pour se transformer en smartphone. La fusion entre les deux équipements mobiles n’a jamais été aussi proche, ou Samsung s’emporte dans une innovation trop brutale ?

Une tablette qui se plie en trois pour se transformer en smartphone

Un appareil qui ferait office à la fois de tablette et de smartphone, ça fait rêver non ? Samsung plancherait très sérieusement sur le sujet puisqu’un brevet décrivant une telle technologie vient d’être déposé par l’entreprise coréenne. Il s’agirait d’un appareil pliable en trois parties. Plié, il ferait fonction de smartphone au format phablette (c’est à dire déjà plus important qu’un téléphone mobile de base). Déplié, la largeur de l’appareil serait multiplié par trois ce qui afficherait une dalle impressionnante. Là, un iPad aurait de quoi rougir…

brevet-tablette-pliante-samsung

Evidemment, il ne s’agit pour l’instant que d’un brevet mais les ingénieurs de Samsung sont dores et déjà au travail. Néanmoins, il est évident qu’un produit commercialisable n’est pas pour tout de suite. Même si Samsung fait de l’excellent travail sur le terrain des écrans flexibles et que ses recherches avancent à pas de géants, les choses sont bien différentes concernant les autres composants.

Des contraintes technologiques et financières

Les premières batteries flexibles n’en sont pour le moment qu’au stade de l’étude et du côté des processeurs, capteurs et autres, aucune technologie n’existe aujourd’hui pour les intégrer à un système entièrement pliable. Comme l’a déjà expliqué à plusieurs reprises Samsung, mais aussi LG, ce ne sont pas les idées qui manquent en matière de produit pliables. La seule limite est pour le moment technique, ce qui rend les appareils flexibles et incurvés (et non pas pliables) bien plus réalistes à cour terme.

La question du prix va elle aussi se poser. A l’heure actuelle un Samsung Galaxy S6 Edge peut dépasser les 1 000€ pour certains modèles, notamment du fait de sa technologie d’écran flexible qui épouse les tranches du smartphone. Ce tarif élevé s’applique à un écran de moins de 6 pouces. Imaginez donc à quel point les tarifs pourraient s’envoler pour un appareil dont la dalle pourrait atteindre 10 pouces et se plier en trois… S’il n’est pas possible de tenir un prix « commercialisable », ce produit ne pourrait jamais sortir.

Ce brevet témoigne une fois encore des intentions de Samsung sur le marché des smartphones et tablettes. Le coréen nous laisse entrevoir ce qui nous attend dans les années à venir. Nous ne sommes plus très loin d’un monde ressemblant à celui que l’on peut voir dans les films de science-fiction !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *