LG prépare l’écran flexible du futur

Le jour où nous pourrons plier et rouler un écran d’ordinateur, de tablette ou de télévision, n’est pas encore arrivé. Il semble toutefois plus proche que jamais. Lors de la conférence Society for Information Display, LG a présenté un écran flexible de 18 pouces basé sur la technologie OLED. Épais comme une feuille de papier, LG explique que cet écran peut être roulé pour former un petit tube de 6 cm de hauteur, et ce sens altérer ses composants.

LG innove avec des écrans OLED inédits

Après avoir dévoilé ses nouveaux écrans pour téléviseur OLED lors du Consumer Electronics Show (CES) 2015 de Las Vegas, LG continue de se faire remarquer ! Le concept de télévision baptisé « wallpaper » aperçu en mai dernier, avec une diagonale 55 pouces et un poids de seulement 1,9 kg pour une épaisseur de 1 mm avait déjà séduit les observateurs. LG croit dans le potentiel des écrans à technologie OLED. L’ajout du film organique (composé carboné), qui désigne le O de OLED, permet non seulement des performances d’affichage améliorées, mais également d’appliquer une forme incurvée aux écrans. Voire même de les plier.

Incurvés, pliables ou enroulables, les écrans du futur seront flexibles et intelligents. C’est ce qui explique que la technologie OLED soit au cœur de l’innovation de nombreux constructeurs, tant pour une application pour la téléphonie que dans le secteur de la TV.

Le rendement des écrans OLED grand format encore trop faible

Alors que des écrans OLED sont déjà développés par Samsung, LG et Sony, les coûts sont encore assez élevés pour les produire. Une partie de ce coût est dû à un rendement relativement faible, la production d’écrans réellement fonctionnels est complexe. Les coûts élevés de R&D sur ces écrans augmentent le montant de la production. Ces coûts sont ensuite répercutés sur les consommateurs. Le LG 4K TV OLED de 65 pouces coûte par exemple plus de 9 000 dollars aux Etats-Unis.

LG Display parle d’un taux de rendement de 80%, encore bien plus faible que celui des écrans LCD, mais l’entreprise Sud-Coréenne fait figure de pionnière. Alors que d’autres constructeurs se sont partiellement retirés, ou limitent leurs recherches à des applications pour des écrans de taille réduite (smartphone), LG s’accroche. LG cherche désormais à mettre en valeur son savoir-faire au sujet de son écran enroulable mais ne dit pas un mot sur son arrivée. LG ne veut pas dire comment il serait utilisé et quand il pourrait éventuellement être disponible pour les consommateurs. Les écrans OLED enroulables, un rêve encore bien loin de se retrouver dans nos salons ? LG (et les autres) réalisent des pas de géants… Patience.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *