Le Wove : un bracelé connecté vraiment flexible

Wove, le premier bracelet connecté à écran vraiment flexible

Il s’appelle Wove, et il s’agit du premier produit équipé d’un écran vraiment flexible, que l’on peut tordre dans tous les sens. Oui, tous les sens. A l’origine de ce projet, une start-up américaine qui travaille depuis dix ans sur les écrans souples. Présentation de la bête.

Wove, le porte étendard de Polyera

Non, Samsung et LG ne sont pas les seules entreprises au monde à faire des avancées spectaculaires sur le créneau des écrans flexibles. Ils se sont même fait voler la vedette par une start-up américaine. Avec le bracelet connecté Wove, l’entreprise Polyera propose le tout premier produit équipé d’un écran souple qui se tord dans tous les sens. Il ne s’agit pas d’un projet fou, le Woze sera commercialisé dès la mi-2016. CNN a même pu prendre en main un prototype.

Le Wove est en quelque sorte un produit témoignant du savoir-faire de la start-up Polyera, originaire de Chicago, qui développe depuis dix ans la technologie Digital Fabric. On ne connaît pas le secret de fabrication de l’entreprise, mais on sait néanmoins qu’en utilisant des matériaux spécifiques, les ingénieurs conçoivent des transistors à couches minces (TFT) flexibles. Ils utilisent pour cela un substrat de plastique. Résultat : la société réussit à créer des écrans souples à encre électronique ainsi que des écrans flexibles OLED. D’ailleurs, le Wove est équipé d’un écran à encre électronique tactile, capable d’afficher une image en permanence sans consommer d’énergie. Impressionnant.

Un exemplaire gratuit pour les développeurs

Depuis le mois de septembre les développeurs intéressés par le produit peuvent demander un exemplaire gratuit. Car si sur le terrain du hardware Polyera réussit un joli coup, il lui reste encore du chemin à parcourir en ce qui concerne la partie logicielle. Le Wove intègre en effet un OS maison et doit donc se garnir en applications pour qu’en terme d’usages il soit intéressant pour les consommateurs.

Et même si pour le moment les objets connectés ne font pas encore fureur, la technologie Digital Fabric de Polyera laisse présager un avenir encore plus connecté, avec par exemple des vêtements dotés d’écrans ou des smartphones que l’on enroulerait comme des journaux. Polyera résume sa vision de l’avenir grâce à cette technologie : « Dans les prochaines années, notre technologie Digital Fabric permettra la fabrication de produits […] qui ne seront plus dur, lourds et froids, mais doux, organiques. Les formes qu’ils prendront seront plus naturelles et plus humaines ».
Tout un programme.

Le Wove : un bracelé connecté vraiment flexible

Le Wove : un bracelé connecté vraiment flexible

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *